Avocat depuis 2000, Guillaume DEMARCQ a pratiqué le droit pénal dans des cabinets de premier rang, aux cotés d'Eric DUPOND-MORETTI et de Frank BERTON avant de fonder sa propre structure dédiée à la responsabilité pénale, au droit pénal et au droit pénal des affaires.

Il est titulaire d'un Master Management et Administration des Entreprises (MBA).

Guillaume DEMARCQ  a été membre du Conseil de l'Ordre des Avocats près la Cour d'Appel d'AMIENS et est actuellement membre et administrateur de la CARPA d'AMIENS.

Il est titulaire de la mention de spécialisation "Droit Pénal" délivrée par le Conseil National des Barreaux.

Guillaume DEMARCQ  enseigne par ailleurs la procédure pénale en 3e cycle à l'Université de Picardie Jules  VERNE.

Il est membre de l'Association des Avocats Pénalistes et de l'Association Française de Droit Pénal.

Depuis, la croissance et le développement du cabinet  se poursuivent autour des valeurs d'efficacité,  de rigueur, de prise en charge du client, mais aussi de pragmatisme et de stratégie globale qui ont  présidé à sa création.

Structure de niche, indépendante, notre cabinet est  exclusivement dédié au droit pénal, au droit pénal des affaires et de la responsabilité pénale.

Il conseille et assiste une clientèle de dirigeants d'entreprises, d'acteurs publics, de responsables associatifs et de particuliers.

Officier de réserve, Guillaume DEMARCQ a par ailleurs développé une expertise particulière, relative à la défense des personnels des Ministères des Armées et de l'Intérieur, victimes ou mis en cause, dans l'exercice de leur mission, sur le territoire national et sur les théâtres d'opération extérieurs.

Il est auditeur de l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), du Centre d'Etudes Stratégiques de la Marine (CESM) et de l'Ecole de Guerre.

Notre cabinet, basé à AMIENS, a pour ambition d'offrir un service de haute qualité à une clientèle exigeante, en répondant aux impératifs de technicité, de flexibilité et de proximité imposés par la matière pénale.

Nous intervenons devant l'ensemble des tribunaux correctionnels, juridictions de droits commun spécialisées en matière militaire, et cours d'assises du territoire national.